France ADOT 34 - Ce que fait l'association pour informer sur le don d'organes.

Missions et Manifestations

Bien que multiples, nous nous efforcerons de présenter, ici, nos principales actions en cours et leurs évolutions.

Nous vous présentons les missions menées en faveur du Don d'Organes et Tissus Humains.

N'hésitez pas à rejoindre tous ces bénévoles en organisant des rencontres, des concerts, des tournois de bridge, des ventes, au profit de l'Association et nous permettre, ainsi, de continuer et d'amplifier nos actions.

France ADOT 34

Missions :

  • Promouvoir le don d'organes post-mortem,
  • Diffuser la carte de donneur, ou tout autre outil à venir permettant aux citoyens d'exprimer leur volonté,
  • Promouvoir le don de moelle osseuse, et participer à l'objectif d'enrichissement du nombre des volontaires sur le fichier national,
  • Promouvoir le don de tissus et de cellules du vivant,
  • Faire assurer le respect de l'éthique : anonymat, gratuité, volontariat,
  • Favoriser les actions de recherche, d'information, dans le domaine des greffes,
  • Entretenir une liaison constante avec le corps médical, l'Agence de la biomédecine, France Greffe de Moelle, les unités de prélèvement et de transplantations, les laboratoires d'histocompatibilité, les établissements de transfusion sanguine, les associations des donneurs de sang, les associations de patients, les associations de greffés, et en règle générale tous les acteurs de la promotion du don de soi,
  • Diffuser la charte internationale des organisations qui développent l'éthique du don,
  • Recueillir réflexions et avis de toute personne ou groupe social, en vue de proposer aux pouvoirs publics l'actualisation des dispositions législatives.

besoins

 

Dans ce cadre , France ADOT34 se doit de mener ses interventions :

  • ► Auprès de la population en général
  • ► Auprès des collectivités locales ou des entreprises
  • Auprès des plus jeunes, en organisant des conférences dans les Collèges, Lycées, Centre de Formation, Universités, Journées "Défense et Citoyenneté"

    (cf : loi de bioéthique du 7 juillet 2011)

« L’information sur le don d’organe est renforcé. Elle doit en particulier être dispensée dans les lycées et les établissements d’enseignement supérieur et à l’occasion de la journée Défense et Citoyenneté ».